close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Va savoir
    Va savoir © Collection Christophel
    du 19 au 25 MAI 2021

    35% en 35

    Découvrez notre programme de réouverture !

    Il ne faudrait pas que cela devienne une habitude. On ouvre, on ferme, on rouvre, on referme, on se la ferme, peut-être, si possible, on verra bien, si et seulement si. Il ne faudrait pas, je dis ça je ne dis rien, prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages. La pandémie d’histrionisme politique bat son plein, nos libertés se rétrécissent à mesure que les melons étatiques se gonflent. Nous vivons une époque décidément aussi passionnante qu’un stand-up de Jean Roucas. Même le Gorafi en perd son latin : le ridicule de la situation dépasse nos fictions les plus kafkaïennes. Nos vies sont réécrites par Ionesco, nos têtes squattées par Beckett, nos règlements intérieurs revus par les Monty Python.

    Ouverture facile

    Le Forum des images n’a pas chômé. Nous avons pris cette époque par les cornes, sans attendre les versatiles directives et les hypothétiques certitudes des services sanitaro-scientifico-politico-élyséens. Notre salle virtuelle le FIL vous a proposé chaque semaine des contenus inédits. Notre programme d’analyse de séquence en direct Zoom sur… est devenu un classique, si bien que nous envisageons d’en adapter la formule et de poursuivre cette aventure virtuelle dès le mois de septembre prochain. Voici venu le temps d’une réouverture attendue, espérée, fantasmée. Nous avons des fourmis dans les jambes et nos écrans vous tendent les bras (embrassades distanciées, merci). Oublions un instant les tics de la novlangue made in corona (présentiel, non-essentiel, test PCR, vaccinodromes : autant de champs qui ressuscitent Romero) et réjouissons-nous de ces retrouvailles différées. La jauge de notre enthousiasme est à 100%.

    Le temps perdu

    Qui mieux que Proust a su penser ce temps que nous avons perdu ? Ce temps qui nous a perdus ? C’est sous son délicat patronage, et sous celui de l’érudition gourmande de Raoul Ruiz, que nous nous retrouverons dès le 19 mai : Le Temps retrouvé ouvre le bal d’une semaine de films présentés en 35mm (et dans une jauge à 35% : vous remarquerez la rigueur mathématique de notre programmation) ; il nous invite à un voyage vers ce passé que nous croyions oublié : voir des films dans une salle de cinéma. Ce voyage fera tomber les masques de l’ennui que nous inspire chaque nouveau protocole sanitaire. Nos kids auront également droit à leur ciné et notre rendez-vous 100% DOC fait son retour la rage au ventre. Nous passerons un jeudi avec Gabin (Voici venu le temps des assassins et Le Désordre et la nuit, des titres qui parlent pour nous), Rivette et Godard chasseront notre vague à l’âme. Et grâce au couvre-feu, longtemps vous vous coucherez de bonne heure.

    Un drôle de week-end

    Enfin, pour préparer le terrain de notre Drôle de festival (dès le 26 mai, le Forum des images vous propose un seul vaccin, celui de l'humour), nous vous avons concocté un week-end de comédies françaises qui vont du potache chic (Du poil sous les roses) aux abracadabrantesques délicatesses du cœur (L’Acrobate) en passant par le génie burlesque de Tati (Trafic) ou les jeux de l’amour et du hasard (Chacun cherche son chat, Reines d’un jour). Autant d'œuvres qui abolissent la morne plaine du déconfinement sous pression et célèbrent la vie, la vraie. Il n’y avait pas mieux pour vous souhaiter la bienvenue. Il faudra vous y habituer.


    Fabien Gaffez, directeur des programmes du Forum des images

    Réagissez !