close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Mémorable
    Mémorable © Vivement Lundi
    • JEU 04 JUILLET 2019 À 17:00

    Courts métrages primés (1re partie)

    Présentés par Yves Nougarède (chargé de sélection films et programmation, CITIA)

    À propos du film

    Mémorable de Bruno Collet
    France, 2019, couleur, 12 min.
    Depuis peu, Louis, artiste peintre, et sa femme Michelle vivent d'étranges événements. L'univers qui les entoure semble en mutation. Lentement, les meubles, les objets, des personnes perdent de leur réalisme. Ils se déstructurent, parfois se délitent.
    Cristal du court métrage

    My Generation de Ludovic Houplain
    France, 2018, couleur, vo (anglais), 8 min.
    D'une impasse à un futur hypothétique, un long travelling arrière sur une autoroute à six voies à bord d'un mystérieux véhicule qui traverse à contresens les grands fléaux de notre époque.
    Mention du jury ex æquo – mention spéciale pour la portée sociale

    La Vie de château de Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathaniel H'limi
    France, 2019, couleur, 26 min.
    Orpheline à 8 ans, Violette part vivre avec son oncle Régis, agent d'entretien au château de Versailles. Violette déteste Régis, et lui n'aime pas les enfants... La petite fille têtue et le grand ours vont se dompter et traverser ensemble leur deuil.
    Prix du jury pour un spécial TV

    Ted-Ed - "Accents" de Robertino Zambrano
    Australie-Etats-Unis, 2018, couleur, vo (anglais), 2 min 30.
    Voici l'ode de Denice Frohman à l'accent portoricain de sa mère. "Je voulais détacher ma mère d'une honte qui ne lui appartenait pas. Je voulais l'inscrire dans une force qu'elle possède."
    Cristal pour un film de commande

    Dcera de Daria Kashcheeva
    République tchèque, 2019, couleur, sans dialogue, 15 min.
    Doit-on cacher sa douleur ? Se retirer dans son petit monde intérieur, habité par la nostalgie de l'amour d'un père et de la démonstration de son amour ? Ou, devrait-on être compréhensif et pardonner avant qu'il ne soit trop tard ?
    Cristal du film de fin d'études

    Deszcz de Piotr MILCZAREK
    Pologne, 2019, couleur, sans dialogue, 5 min.
    À propos de la conscience collective. Ne pas être responsable de nos actions nous pousse à suivre la foule, et pourrait tourner à la tragédie. Les conséquences de l'hypnose collective sur les personnes qui la combattent et sur la foule.
    Prix "Jean-Luc Xiberras" de la première œuvre

    Rules of Play de Merlin Flügel
    Allemagne, 2018, couleur, sans dialogue, 7 min 30.
    Un groupe de personnages fatigués se réunit sur un terrain de jeu la nuit pour un ultime tournoi.
    Prix du jury du film de fin d’études

    Flow de Adriaan Lokman 
    France-Pays-Bas, 2019, couleur, sans dialogue, 14 min.
    Une journée de turbulences, peinte par l'air.
    Mention André-Martin pour un court métrage français

    #TakeOnHistory - "Wimbledon" de Smith & Foulkes
    Royaume-Uni, 2018, couleur, sans dialogue, 1 min.
    Un voyage magnifiquement illustré et animé à travers l'évolution du tournoi de tennis de Wimbledon, pour l'AELTC.
    Prix du jury pour un film de commande

    Présentés par Yves Nougarède (chargé de sélection films et programmation, CITIA)

    Durée  : 1h31