close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Design ABM Studio
    Design ABM Studio Visuel: Sailor et Lula, Alice au pays des merveilles, Orphée, Relic, Qui veut la peau de Roger Rabbit © Collection Christophel
    du 18 JANVIER au 24 MARS 2023

    Mondes parallèles

    Suivez le lapin blanc ! Du 18 janvier au 24 mars 2023

    Passons maintenant aux choses sérieuses et entrons dans le vif du sujet. Sans oublier au préalable d’attacher nos ceintures, car le programme de ce mois promet de vertigineuses sensations et réflexions abyssales. 

    Un voyage à travers le temps, la science et la fiction, en compagnie de guides hors pair.

     

    Il existe d’autres mondes 

    Avec un tel titre et celui de son dernier essai, Et si les Beatles n’étaient pas nés ? (Minuit, 2022), il était écrit que Pierre Bayard serait de l’aventure. Non content de pratiquer la critique interventionniste en littérature, cet écrivain cinéphile consacre en effet l’une de ses trilogies à la théorie quantique et ses développements infinis. Impressions de déjà-vu, réalités alternatives, superpositions : autant d’hypothèses qu’il étudie avec sérieux (et humour), en s’appuyant pour l’occasion sur des films de son choix. Le temps d’un week-end, où Jean-Philippe rencontre Matrix, une carte blanche lui est offerte, inaugurée par un cours de cinéma du troisième type, illustré en direct par la dessinatrice Léa Murawiec. 

    → Séances spéciales les 3, 4 et 5 février 2023. Plus d'information ici.

    Paradoxes temporels

    Retour vers le futur aurait aussi pu s’appeler « Le Paradoxe du grand‑père ». Car c’est le nom scientifique de ce à quoi le jeune Marty du film se trouve confronté lors de son saut dans le passé, en devant impérativement faire se rencontrer ses parents pour sauver un futur compromis ! S’ils font vaciller la raison, les paradoxes temporels sont une matière inspirante pour le cinéma : ici c’est une boucle répétée qui doit empêcher un attentat (Source Code), là une plage isolée où s’accélère le vieillissement (Old), ailleurs une trappe aux vertus de jouvence (Incroyable mais vrai)... Citons aussi le village de Brigadoon, qui s’éveille un jour seulement tous les cent ans, la malédiction de Belle dormant, les vertiges d’Inception et ceux de Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich, Her), de Raoul Ruiz (Trois vies et une seule mort) et de Fassbinder (Le Monde sur le fil).

    Au pays des Marvel et des choses bizarres

    L’univers des super-héros est aussi de la partie, ainsi que la série Stranger Things, objets des cours de cinéma de Patrice Blouin et Sarah Ohana. Avec Guillaume Grandjean, il sera question de la mythique saga La Légende de Zelda, quête épique inspirée de Legend de Ridley Scott. Avec la projection de Shining, précédée d’un avant-programme vidéoludique, la porosité des mondes du cinéma et du jeu vidéo ne fait plus de doute.
     

    • Portrait de Los Angeles, du 12 avril au 6 juillet 2023.
     

    partenaires

    • La septieme obsession
    • Le bonbon
    • radio Nova
    • Arte

    Réagissez !