close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    "Laurence Anyways"
    "Laurence Anyways" © MK2 Films
    du 18 au 26 SEPTEMBRE 2019

    Mille Melvil

    Poupaud en 24 films

    Acteur audacieux et discret à la fois, capable de tout jouer, Melvil Poupaud a baigné toute son enfance dans l’univers du cinéma. Retour en sa présence sur une carrière enthousiasmante et originale. 

    « J’ai la chance d’avoir eu des rôles marquants tous les dix ans. À 10, je tournais avec Raoul Ruiz, à 20, c’était Rohmer, et à 30, je faisais Le Temps qui reste de François Ozon ! Puis à 40 ans, je jouais une femme chez Dolan*. » Enfant-acteur, Melvil fut aussi un enfant-cinéaste. Avec son premier cachet, il s’achète une caméra et se filme depuis en chambre, puis dans les temps morts d’un tournage. Des récits intimes comme un autoportrait au long cours. Melvil Poupaud nous a dit oui avec enthousiasme pour cette semaine imaginée ensemble. Projections de ses films (devant et derrière la caméra) et carte blanche autour des thèmes de l’enfance et de l’enfant-acteur, qui réunit classiques et raretés. Parmi ses invités, des cinéastes complices, Charles de Meaux et Philippe Ramos, mais aussi Sandrine Bonnaire, pour un dialogue avec une actrice qui a, elle aussi, grandi à l’écran.


    * Grazia, octobre 2015

    EN PARTENARIAT AVEC : LES CAHIERS DU CINÉMA / LES INROCKUPTIBLES

     

    partenaires

    Réagissez !