close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    "Trafic" de Jacques Tati D.R.
    du 19 SEPTEMBRE 2014 au 24 JUILLET 2015

    CinéMa ville (saison 2014/2015)

    CinéMa ville propose chaque mois, sur grand écran, une exploration des collections du Forum des images.

    Grandeur et mystères d’Orson Welles. Alors que l’on célèbre le centenaire de sa naissance, on annonce la possible sortie prochaine d’un fameux chef-d’oeuvre* inédit de ce cinéaste mythique. Affaire à suivre assurément. En attendant, CinéMa ville revient ce mois-ci sur son film Saint-Germain-des-Prés, dont le tournage parisien recèlerait une part de secret.

    Jeune prodige d’Hollywood au visage poupin ou ogre imposant dans ses rôles shakespeariens, Citizen Welles est un personnage dont la légende est au moins aussi considérable que son oeuvre, avec des films inachevés, des versions alternatives et des projets inaboutis. Sans oublier l’histoire des bobines abandonnées dans une chambre d’hôtel et miraculeusement retrouvées au hasard d’un chantier… Du Ritz, où il séjournait volontiers, à la gare d’Orsay qui sert en partie de décor kafkaïen à son film Le Procès, la route d’Orson Welles est souvent passée par Paris, notamment à l’occasion d’un épisode de la série Around the World With Orson Welles qu’il tourne en 1955 pour une chaîne de télévision anglaise. Spécialiste du cinéaste et co-auteur d’un Orson Welles au travail de référence, François Thomas (contributeur à Positif) nous invite, en hommage à ce géant qui aurait eu cent ans, à la découverte des vérités et mensonges de ce Saint-Germain-des-Prés. Une projection à ne pas manquer, riche en révélations sur les coulisses du tournage et les collures du montage… Au diapason cette fois avec la belle saison et les festivités du mois, CinéMa ville célèbre aussi la Lumière d’été avec Grémillon et Mickael Hers (Memory Lane) ; les joies du Trafic avec Tati ; le chantier des Halles avec Ferreri (Touche pas à la femme blanche) ; le Quatorze juillet avec René Clair, Rohmer (L’Anglaise et le duc), Topor et Xhonneux (Marquis) et Sofia Coppola (Marie-Antoinette) ; pour finir, Tour de France oblige, avec Les Triplettes de Belleville !

    * The Oher Side of the Wind

    Réagissez !