close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Design graphique : ABM Studio
    Design graphique : ABM Studio Visuel : La Cordillère des songes © Pyramide Films / Heimat Is a Space in Time © Deckert Distribution GmbH / Jeune Bergère © Lux for Film
    du 17 SEPTEMBRE 2019 au 01 JUILLET 2020

    100% doc // Temporairement suspendu

    La rentrée documentaire s’annonce belle et variée !

    Au programme :

    En mars : Le processus de création artistique est au cœur des programmes du mois de mars. Documentaire sur grand écran évoque la création musicale avec Solo d’Artemio Benki, portrait d’un pianiste virtuose atteint de schizophrénie, film sélectionné à l’Acid 2019. Musique encore avec Trio d’Ana Dumitrescu, présenté en avant-première, émouvant portrait d’un violoniste rom, et photographie avec Raymond Depardon (Les Années Déclic 1957-1977). Enfin, à ne rater sous aucun prétexte, la soirée militante autour de l’avant-première de Femmes d’Argentine (Que Sea Ley) de Juan Solanas, sur l’incroyable combat des féministes argentines pour tenter de légaliser l’IVG dans leur pays.

    En avril : Déambulations ce mois-ci sur le pavé de Paris et ses banlieues avec des classiques du cinéma-vérité : L’amour existe de Maurice Pialat, Place de la République de Louis Malle, Les Matinales de Jacques Krier et le récent Les Enfants du 209, rue Saint-Maur, Paris Xe de Ruth Zylbmerman. L’artiste cubaine Yilian Cañizares enchante le documentaire Madre – Habana présenté par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, tandis que Documentaire sur grand écran propose en avant-première Sankara n’est pas mort de Lucie Viver. Enfin, de l’espoir avec Nouvelle Cordée, dernier film de la documentariste engagée Marie-Monique Robin, sur les Territoires zéro chômeur longue durée ! 

     

     

    partenaires

    Réagissez !