close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Design graphique : ABM Studio
    Design graphique : ABM Studio How To Talk to Girls at Parties - Galia - Sid and Nancy © Collection Christophel
    du 16 au 27 JUIN 2021

    Ciné! Pop! Wizz! #2

    Tout pour la musique en 20 films

    Après deux annulations, le voilà enfin, l’opus 2 de Ciné! Pop! Wizz!, avec une exploration du punk au cinéma et un hommage au grand compositeur de musique Michel Magne. Et bien sûr, carte blanche à des invité·es de la scène musicale, Rebeka Warrior et Bertrand Burgalat nous font l’honneur de leur participation !

    Le PUNK à l’honneur

    Premier temps de ce programme, l’exploration des liens féconds entre punk et cinéma. Immédiatement attirés par ce mouvement né au mitan des années 70, les cinéastes se sont plongés dans les coulisses de cette nouvelle scène musicale pour en filmer les leaders emblématiques et documenter l’époque (les Sex Pistols dans le culte D. O. A. de Lech Kowalski).
    La fiction a, elle aussi, largement été influencée, tant par l’imagerie et l’esthétique du punk (maquillage dégoulinant et crêtes iroquoises des personnages d’How To Talk To Girls At Parties de John Cameron Mitchell), que par sa philosophie contestataire, révoltée et no future (du crépusculaire Out Of The Blue de Dennis Hopper à Bye Bye Blondie de Virginie Despentes).
    Elle, c’est à la fois Sexy Sushi, Kompromat, Mansfield.TYA, mais aussi l’une des icônes punk actuelles de la scène française. Après Zombie Zombie et Calypso Valois il y a deux ans, c’est une artiste musicale aux multiples facettes qui se prête au jeu de la carte blanche, le 20 juin, avec Rebeka Warrior pour une rencontre et un film-coup de cœur.

    Hommage à Michel Magne

    Il a écrit la musique de plus de cent films, dont de grands succès du cinéma des années 60, parmi lesquels Les Tontons flingueurs, Un singe en hiver, Mélodie en sous-sol, Le Repos du guerrier, Compartiment tueurs. « Un provocateur farfelu, résume Stéphane Lerouge, à l’origine de la réédition en CD des B.O. de Magne. Qui introduira du loufoque et du parodique dans le cadre formaté de la musique d’accompagnement des films. »
    Sa créativité débridée reste une référence pour nombre de musiciens électro-pop français, parmi lesquels Bertrand Burgalat, invité privilégié de cet hommage.

    partenaires

    Réagissez !