close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Maggie Cheung et Joey Wang dans Green Snake de Tsui Hark (1993)
    Maggie Cheung et Joey Wang dans Green Snake de Tsui Hark (1993) © Collection Christophel
    du 03 AVRIL au 07 JUILLET 2024

    Portrait de Hong Kong

    Thématique. Du 3 avril au 7 juillet 2024. La fureur de vaincre en 100 séances !

    Suivant la grande tradition de nos portraits de villes, faisons escale à Hong Kong, ville mythologique dont la forme a changé depuis sa rétrocession à la Chine. Entre le passé mythique d’un cinéma flamboyant et le présent politique d’un effacement forcé, se noue un dialogue dont nous racontons l’histoire. 

    Souviens-toi de Hong Kong 

    Pour la première fois, nous avons vu disparaître une cinématographie sous nos yeux. Comme une île qui s’abîme dans la mer, une Atlantide de créativité engloutie par les eaux géopolitiques. Depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, Hong Kong n’a plus le même visage ni la même liberté d’expression. Dans tous les cas, ce retour dans le giron chinois a stoppé net l’histoire dorée d’un cinéma de genre sublime, jusqu’à l’effacer parfois. L’effacement des oeuvres étant toujours suspecte de censure idéologique. 

    Passé mythique et présent politique 

    L’histoire du cinéma s’écrit par vagues et reterritorialisations. Jusqu’aux années 1990, le cinéma hongkongais est l’un des plus beaux du monde et reconfigure le cinéma d’action dans les années 1980-1990, à travers les oeuvres majeures de John Woo, Tsui Hark, Johnnie To ou Ringo Lam. Sans oublier le styliste déconstructeur Wong Kar-wai.
    Depuis les studios Shaw Brothers et les morceaux de bravoure de Chang Cheh jusqu’à la fabrication de stars « exportables » comme Bruce Lee, Jackie Chan, Michelle Yeoh, Jet Li, Chow Yun-fat ou Maggie Cheung, une vision unique du cinéma a su changer la face du monde. 

    Un canon de la pop culture 

    De Scorsese à Tarantino, Christophe Gans ou les soeurs Wachowski, l’âge d’or du cinéma hongkongais est une intarissable source d’inspiration. Ce canon de la pop culture irrigue également la bande dessinée ou le jeu vidéo. Autant d’œuvres internationales qui en reprennent les motifs et les formes pour en sauvegarder la mémoire.
    Aujourd’hui, les événements politiques de la région donnent lieu à des images pirates ou contestataires, notamment à travers une diaspora reconstituée à Londres. Une autre histoire est en train de s’écrire. 

    Et aussi : les deux autres grandes thématiques 2023-2024 :

    Acteurs, Actrices & Avatars - 11 octobre 2023 → 24 janvier 2024.
    Fair-play - 2 février → 22 mars 2024.

     

    Réagissez !