"Notre pain quotidien" de King Vidor

    par Bernard Eisenschitz, historien du cinéma

    • VEN 31 MARS 2017 À 18:30

    Malgré sa réputation, King Vidor a dû financer lui-même ce film exprimant sa réaction à la grande crise des années 1930. "Je l’ai traité comme un documentaire sur l’Amérique, enregistrant les faits, n’essayant d’influencer l’opinion ni d’une manière ni d’une autre. Peut-être ces faits n’étaient-ils pas très agréables. Je ne pense pas qu’il fallait me blâmer pour les avoir décrits tels qu’ils étaient."

    Historien du cinéma, directeur de 2001 à 2007 de la revue Cinéma, traducteur des sous-titres de nombreux films allemands, américains et russes, Bernard Eisenschitz a publié, entre autres, « Le Cinéma allemand » (Éd. Armand Colin, 2008) et « Fritz Lang au travail » (Éd. Cahiers du cinéma, 2011).

    Durée : 1h30
    Entrée libre dans la limite des places disponibles - réservation fortement recommandée