close
close
keyboard_arrow_left RETOUR

    Le désir de Naples de Pier Paolo Pasolini

    Cours de cinéma par Hervé Joubert-Laurencin (enseignant en cinéma)

    Pasolini n’était pas napolitain. Mais il a aimé, filmé Naples comme la cité de l’utopie et l’a décrite comme « une tribu qui a décidé de ne pas s’abandonner à la prétendue modernité, et ce refus est sacré ».