close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Cours de cinéma : "Allemagne année zéro"
    Cours de cinéma : "Allemagne année zéro" Cours de cinéma : "Allemagne année zéro" Forum des images

    "Allemagne année zéro" de Roberto Rossellini

    analysé par Bernard Eisenschitz, historien du cinéma

    Après Rome ville ouverte et Paisà, Rossellini conclut sa "trilogie de la guerre" dans les ruines. Il n’improvise pas en découvrant la réalité au jour le jour, comme il a voulu le faire croire mais il n’illustre pas davantage un scénario terminé. Il fallait sans doute un regard extérieur pour saisir, sans sentimentalisme ni victimisation, la grande misère de l’Allemagne en 1947. Bernard Eisenschitz