close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    "Housewife"
    "Housewife" ©D.R.
    • VEN 08 SEPTEMBRE 2017 À 16:45

    Housewife

    de Can Evrenol

    Compétition internationale / Première mondiale / En présence du réalisateur

    Avec Clémentine Poidatz, David Sakurai, Ali Aksöz, Alicia Kapudag
    Fiction l Turquie l vosta l 2017
    82 min l Couleur

    À propos du film

    À sept ans, la jeune Holly a vu sa petite soeur et son père se faire assassiner par sa propre mère. Vingt ans plus tard, Holly porte encore en elle les séquelles de ce traumatisme, et n’arrive pas toujours à discerner la réalité du cauchemar, lorsqu’un psychiatre renommé se présente à elle... 

    ​Il y a deux ans, nous vous présentions BASKIN, premier long-métrage d’un cinéaste turc qui faisait une entrée fracassante dans le cinéma horrifique, et nous gardions un œil sur la suite de sa carrière. Bien nous a pris, puisqu’avec son coscénariste Cem Özüduru, il confirme l’essai avec ce film en langue anglaise, biberonné aux cinémas de Lucio Fulci et Dario Argento.

    Todd Brown : « Cela fait de nombreuses années que nous suivons Can Evrenol de près,depuis ses débuts pratiquement, avec son premier court-métrage, THE CHEST. Il est aujourd’hui en train de devenir une des nouvelles voix les plus fortes et originales du cinéma de genre actuel. Après le succès international de BASKIN, nous sommes ravis de voir à quel point son style a évolué avec HOUSEWIFE. S’il ne cache aucunement ses influences, il a su les faire siennes, sans tomber dans l’écueil d’un film purement référentiel. À l’arrivée, HOUSEWIFE lui appartient de A à Z et fait de lui, définitivement, le nouveau héraut du cinéma de genre extrême européen. »

    Compétition internationale
    Première mondiale
    En présence du réalisateur

    Interdit aux moins de 16 ans