Colloque Auteurs & co / Scam

    • JEU 12 MARS 2015 À 09:00

    À propos

    9h Accueil par Julie Bertuccelli, présidente de la Scam et Laurence Herszberg, directrice générale du Forum des images. Ouverture par Patrick Klugman, adjoint à la Maire de Paris, chargé des relations internationales et de la francophonie.


    9h30 Introduction par Jean-Noël Jeanneney, historien


    10h Table ronde La mosaïque européenne est-elle soluble dans le marché unique ?
    On ne construit pas une Europe de l’audiovisuel, du disque ou du livre comme on construit une Europe de l’aviation ou de l’énergie. Force est de constater que les oeuvres nationales ont du mal à franchir les frontières à l’intérieur de l’Union et qu’aucune culture nationale n’est plus populaire que celle de l’oncle Sam. Comment créer ensemble ? En quoi la diversité culturelle est-elle une richesse ? Quels rôles pour les politiques publiques notamment à travers les télévisions et radios publiques ? Quelles synergies pour les festivals ? Quelle politique pour les quotas ? Comment la culture peut-elle être le nouveau ressort de la construction européenne?

    Table ronde animée par Brice Couturier, producteur (France Culture) et journaliste (Les Échos), avec Francis Balle, professeur de sciences politiques à l’université Paris II Panthéon-Assas, directeur de la Revue européenne des médias, ancien membre du CSA; Barbara Gessler, chef d’unité Europe Créative – sous-programme Culture ; Sergio Ghizzardi, auteur documentariste ; Martin de Haan, traducteur littéraire, vice-président du Conseil européen des associations de traducteurs littéraires ; Guillaume Klossa, directeur de l’UER (Union européenne de radiotélévision) ; Adriek van Nieuwenhuijzen, directrice du marché de l’Idfa (festival international du film documentaire d’Amsterdam).


    12h L’Europe vue par… Julia Kristeva, écrivain, psychanalyste.
    Entretien mené par Antoine Perraud, journaliste (Médiapart, France Culture).


    14h Table ronde - L’harmonisation du droit d’auteur : une nécessité ou un prétexte ?
    Le droit d’auteur est indissociable du développement culturel. Depuis plus de deux siècles, le droit d’auteur a fait ses preuves en Europe. La révolution numérique, aussi importante que l’invention de l’écriture puis de l’imprimerie, est prétexte à bien des remises en cause. Comme la durée de protection étendue à soixante-dix ans après la mort de l’auteur, l’harmonisation européenne  continuera-t-elle à se faire par le haut ? Le droit d’auteur est-il menacé par le commerce électronique ? La Commission souhaite-t-elle que les Européens lisent les mêmes livres, voient les mêmes films ?

    Introduction par Patrick Bloche, président de la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Table ronde animée par Isabelle Szczepanski, journaliste (Electron Libre), avec Dante Desarthe, cinéaste, co-président de l’ARP (auteur-réalisateurproducteur) ; Janine Lorente, présidente SAA (Société des auteurs de l’audiovisuel) ; Maria Martin-Prat, chef unité du droit d’auteur - Direction juridique des réseaux de communication, du contenu et des technologies de la Commission  européenne; Arnaud Nourry, PDG de Hachette Livre ; Pierre-François Racine, président du CSPLA (Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique) ; Yvon Thiec, délégué général d’Eurocinéma. Clôture par Jean Michel Jarre, auteur, compositeur, président de la Cisac (Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs).


    16h15 Table ronde - Culture : quel partage de la valeur ?
    Le grand chantier auquel l’Europe ne peut plus échapper est incontestablement celui de l’harmonisation fiscale notamment.  L’optimisation fiscale des champions américains du secteur fait régulièrement la Une des médias. L’Europe si encline à la  transparence et à l’égalité de traitement ne peut continuer à rester indifférente à de telles distorsions de concurrence entre les entreprises américaines et européennes. N’est-il pas temps que tous les acteurs, publics et privés, construisent ensemble un écosystème respectueux des intérêts de tous, créateurs, diffuseurs, opérateurs du net, etc. et propice à un partage de revenus équitable ?

    Introduction par Catherine Morin-Desailly, présidente de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, auteure du rapport "L’UE: colonie du monde numérique ?" Table ronde animée par Jean Quatremer, correspondant de Libération auprès de l’Union européenne, avec Carlo d’Asaro Biondo, président de Google Europe du Sud et de l’Est (sous réserve) ; Gilles Babinet, responsable des enjeux économie numérique auprès de la Commission européenne, cofondateur et gérant de CaptainDash ; David Lacombled, directeur délégué à la stratégie des contenus d’Orange ; Éric Robert, conseiller fiscal auprès de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) ; Virginie Rozière, députée européenne.


    17h45 Conclusion des tables rondes par Hervé Rony, directeur général de la Scam


    18h Clôture par Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication

     

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Réservation par courriel à 12mars@scam.fr

    Réagissez !