Cycle Qui fait l’info ?
    "Présentateur vedette : la légende de Ron Burgundy" d'Adam McKay
    © Collection Christophel
    Cycle Qui fait l’info ?
    du 17 SEPTEMBRE au 31 OCTOBRE 2013

    Qui fait l’info ?

    LES COULISSES DES MÉDIAS EN 50 FILMS
    En anglais, un article de presse se dit "story" qui signifie aussi une histoire. La fabrique de l’information offre au 7e art de riches trames narratives, mais elle permet surtout, comme en écho au cinéma lui-même, d’interroger les procédés de production du sens. Tout est affaire d’éclairage, de choix d’angle, de cadrage, de montage. Des histoires de cinéma, en somme.

    Toutes les séances Toutes les rencontres Tous les films

    Présentation du programme

    Dans une scène devenue culte de Palombella Rossa de Nanni Moretti (1989), le personnage principal interprété par le cinéaste lui-même, ulcéré par le langage galvaudé de la journaliste qui l’interviewe, lui flanque deux mémorables claques en hurlant : « Mais comment parlez-vous ? Les mots sont importants ! » Scène burlesque et virulente certes, mais qui rappelle une chose toute simple, - et pourtant tout un programme - assénée par le personnage qui conclut : « Qui parle mal, pense mal, vit mal ». L’intransigeance, genre adorable sale gosse, de Moretti prête sans doute à sourire, mais soulève aussi une question majeure, à savoir les choix opérés inlassablement par celui qui donne des nouvelles du monde aux autres. 

    Comment regarder le monde, et surtout comment en rendre compte ? Dans quels enjeux de pouvoir économique, politique, symbolique, inscrire ce geste ? Dans Comment ça va ? de Jean-Luc Godard (1976), qui déconstruit implacablement la fabrique de l’information, Odette demande en effet : « Comment ça va, de l’entrée jusqu’à la sortie de la machine à écrire, car notre pouvoir de journaliste, il est là merde, il n’est pas ailleurs ». Qui décide ce qu’est une information ? Qui ou plutôt qu’est-ce qui décide de l’ordre du jour ? La chasse à l’audience comme dans Network (Sidney Lumet, 1976) qui préfigure de manière époustouflante l’ère actuelle des réseaux et capitaux sans frontières ? Ou l’obstination de deux jeunes journalistes débutants qui osent enquêter sur le président des États-Unis (Les Hommes du Président, A. J. Pakula, 1976) ? Et si dans notre monde contemporain obnubilé par le "buzz", les deux s’imbriquaient nécessairement ? 

    Bibliographie

    Webographie

    Filmographie complète

    Filmographie complémentaire

    Réagissez !